Jean-Baptiste Doulcet 

Né en 1992, Jean-Baptiste Doulcet est pianiste, improvisateur, compositeur. Il remporte en 2019 le 4ème prix et le Prix du public du concours Marguerite-Long (présidé par Martha Argerich), ainsi que le Prix Modern Times du concours Clara Haskil 2019 (Président Christian Zacharias).

En savoir plus

Jean-Baptiste est aussi lauréat du 2ème prix du 8th Nordic Piano Competition et primé par la Fondation Charles Oulmont.

Considéré comme l’une des étoiles montantes du piano français à l’instar d’Alexandre Kantorow et Rémi Geniet (Classica Magazine), il sort son premier CD enregistré en live lors d’un récital Beethoven/Schumann ainsi que des improvisations (label les Spiriades, 2017). On l’a entendu ces dernières années en France (Pleyel, Gaveau, Cortot, La Roque d’Anthéron, Lisztomania, et en 2020 à la Folle Journée de Nantes et à Nohant), au Danemark, aux Etats-Unis, en Allemagne, en Italie, en Chine… Reconnu pour sa personnalité pianistique tant en soliste que dans sa sensibilité de chambriste (il a joué auprès d’Augustin Dumay, Marc Coppey, le quatuor Hermès, Jérôme Pernoo…), mais aussi pour ses récitals d’improvisation (Festival de Nohant, Aarhus Kammermuzik Festival, Glafsfjordens Festival…), Jean-Baptiste incarne de multiples facettes artistiques.

Après avoir étudié au CNSMdp auprès de Claire Désert (en piano et en musique de chambre), Thierry Escaich et Jean-François Zygel (en improvisation), il travaille aujourd’hui auprès de grands noms de la pédagogie du piano : Julia Mustonen-Dahlkvist avec qui il il se perfectionne depuis maintenant deux ans, Dmitri Bashkirov, Hortense Cartier-Bresson, Epifanio Comis, Alexey Lebedev…

En tant que compositeur, il a écrit non moins d’un vingtaine d’oeuvres pour instruments solistes, musique de chambre ou musique d’ensemble. Le Gewandhaus lui commande un second Quatuor à cordes , créé en 2018 à Leipzig ; la création de son Trio avec piano a lieu au Petit Palais de Paris, et des personnalités telles que Jérôme Pernoo ou Raphaël Pidoux interprètent ses oeuvres. Sa Trilogie de la passion pour ensemble de 12 violoncelles d’après des poèmes de Goethe, est éditée chez Alfonce Productions.

Jahye Euh

Née en Corée du Sud, Jahye Euh commence le piano à l’âge de 6 ans et suit ses études universitaires en Corée. Ensuite elle entre en 2008 dans la classe de Géry Moutier au CNSMD de Lyon et y poursuit un troisième cycle « Artist diplôma » dans la classe de Florent Boffard, après un Diplôme de Master de piano avec mention très bien à l’unanimité.

En savoir plus

Elle a travaillé avec de grands interprètes tels que Jean-Claude Pennetier, Aldo Ciccolini, Michel Béroff et Jean-Yves Thibaudet. Lauréat du Concours international pour piano d’Orléans et de l’Académie internationale de Maurice Ravel, elle a été invitée à participer la Masterclasse des études de G. Ligeti avec Pierre-Laurent Aimard et Tamara Stephanovich, dans le cadre de « Britten-Pears young artist programme » du 67e Festival d’Aldeburgh. Récemment elle se produit son rétical à Orléans dans le cadre de saison publique de « Matinée de piano ».

En parallèle de sa carrière de pianiste, elle entre dans la classe d’accompagnement au piano de Michel Tranchant puis de David Selig où elle finalise son cursus de master en 2013, avec mention très bien à l’unanimité. Après ses études, elle est régulièrement invitée de travailler aux divers établissements musicaux, notamment Les Petits chanteurs de St. Marc et l’Opéra de Lyon. En travaillant avec la collaboration étroite avec les grands musiciens tel que Philippe Bernold, Olivier Charlier et Françoise Pollet, elle est invitée au festival de « Nice Classic Live » pour la saison d’été 2018 afin d’accompagner le concert de lauréats d’émission « Prodige » avec Elisabeth Vidal et André Cognet.

Elle est actuellement l’accompagnatrice du Ballet d’Opera de Lyon et du CNSMD de Lyon dans le département chorégraphique.

Eglantina Grapshi-Mauger

Née en Albanie, Eglantina Grapshi-Mauger est diplomée de piano à l’Académie des Arts de Tirana, ville où elle obtient le Premier Prix du Concours Frédéric Chopin et du Concours de Musique Contemporaine.

En savoir plus

Après avoir reçu plusieurs distinctions dans son pays d’origine, Eglantina Grapshi/Mauger a participé, en tant que soliste, à de nombreux festivals à l’étranger, tel que “The Ryedale Festival” en Angleterre, le festival “Floralia Muzyczne” de Varsovie, le Festival International Chopin en Pologne etc…

Lauréate du DAAD, elle poursuit ses études de piano à la Folkwang Musikhochschule de Essen en Allemagne (classe de Prof. Till Engel) où elle obtient le diplôme Master Soliste avec une mention spéciale en 2003.

Elle joue en récital et en soliste avec différents orchestres en Allemagne et dans son pays natal.

Chambriste recherchée, elle participe à de nombreux festivals et accompagne plusieurs solistes notamment, Eric Aubier, Guy Touvron, Quatuor Enesco, Jean-Francois Michel, Quatuor Parisi…

Depuis 2009 elle obtient le poste d’accompagnateur à la Haute Ecole de Musique de Genève site de Neuchâtel et à la HEMU de Lausanne site de Fribourg (Suisse).

Eglantina Grapshi-Mauger est souvent demandée comme pianiste officielle dans de nombreux  concours internationaux Porcia, Budapest, Bruxelles, Corée …

Yoan Héreau

Après un cursus complet dans les conservatoires de Nantes, Boulogne-Billancourt et Lille, Yoan Héreau se forme au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris dans les classes de Direction de Chant (Erika Guiomar), Accompagnement Vocal (Anne Le Bozec) et Musique de Chambre (Claire Désert et Amy Flammer).

En savoir plus

À la suite de son cursus, il intègre l’Académie de l’Opéra national de Paris en qualité de pianiste chef de chant pour trois saisons.

Il travaille en étroite collaboration avec la soprano Raquel Camarinha.

Ses activités diverses l’amènent à collaborer avec des chefs d’orchestre tels que Ottavio Dantone, Philippe Jordan, Marc Minkowski, Daniel Harding, Philippe Herreweghe, Matthias Pintscher, Donato Renzetti, Giacomo Sagripanti en France (Opéra Bastille, Opéra Garnier, Philharmonie de Paris, Théâtre des Champs Elysées, Théâtre du Châtelet) et à l’étranger (Allemagne, Belgique, Chine, Espagne, États-Unis, Japon, Lituanie, Pologne, Portugal, Slovaquie, Suisse).

Lui-même attiré par la direction d’orchestre, il dirige en juin 2017 quatre représentations du ballet The Little Match Girl Passion de Simon Valastro au Palais Garnier ainsi que L’Heure Espagnole de Maurice Ravel pendant l’été 2018.

Soucieux de la musique d’aujourd’hui, il participe à de nombreuses créations : Macbeth underworld de Pascal Dusapin, Giordano Bruno de Francesco Filidei, Aliados de Sebastian Rivas, La Passion de Simone de Kaija Saariaho (version de chambre), Thanks to my eyes d’Oscar Bianchi et Paraboles de Noel Lee.

Il fut également le commanditaire de sept créations de mélodie autour de la poésie de Paul Verlaine en mars 2013.

La saison passée fut marquée par la sortie de Rencontre, premier disque en duo enregistré avec Raquel Camarinha pour le label Naïve et salué unanimement par la critique.

Cette saison verra la sortie de deux nouveaux opus pour le label Mirare avec Raquel Camarinha et l’intégrale des mélodie de Chopin ainsi que le Winterreise de Schubert avec le baryton-basse Edwin Crossley-Mercer.

Olga Kirpicheva 

Pianiste russe installée en France depuis 2013, Olga Kirpicheva se distingue par sa personnalité artistique unique. Passionnément attachée aux répertoires russe et français, c’est une interprète de référence de ces deux écoles musicales.

En savoir plus

Olga commence l’étude du piano et de la flûte à 5 ans, et sa carrière internationale dès l’âge de 11 ans, lors du Festival International de Colmar de Vladimir Spivakov. Olga est lauréate de nombreux concours internationaux, tels que le Concertino Praga International Radio Competition, République Tchèque (Premier Prix), Palma D’oro Concorso, Italie (Deuxième Prix), le Concours Piano Campus, France (Prix Denis Antoine de la fondation AVC Charity), le 6th International Joseph Haydn Competition à Vienne (Deuxième Prix), le 7th Melbourne International Chamber Music Compétition, Australie (Deuxième Prix).

Soliste et chambriste demandée dans le monde entier, Olga Kirpicheva se produit dans des salles prestigieuses telles que La Grande Salle Pierre Boulez de la Philharmonie de Paris, l’Auditorium du Louvre, la Salle Gaveau, le Théâtre des Bouffes du Nord à Paris, La Grande Salle du Conservatoire de Moscou, la Salle Flagey à Bruxelles, le Melbourne Récital Centre, Haydn Salle à Vienne en Autriche, le Rudolfinum Hall à Prague, sala Pereda, sala Argenta (Santander, Espagne). Elle participe également aux festivals de La Roque d’Anthéron, Sommets Musicaux de Gstaad, le Festival de l’orangerie de Sceaux, le Festival Ravel à Monfort l’Amaury, ou encore Les Folles Journées de Nantes en région, festival de La Chapelle Musical Reine Elisabeth à Flagey, Bruxelles.

La musique de chambre est également très présente dans sa vie artistique. Avec Vera Lopatina (violon) et Adrien Bellom (violoncelle), Olga a fondé le trio Medici. Lauréat de la Fondation d’entreprise Banque Populaire et artiste en résidence à la Fondation Singer Polignac, le trio Medici s’est perfectionné auprès de Miguel Da Silva et du Quatuor Artemis au sein de La Chapelle Musicale Reine Elisabeth, et a suivi les Master Class du Quatuor Ebène, du Trio Wanderer, de Claire Desert…
Olga se produit également en duo avec le violoniste belge Nicolas Dupont, avec Trio d’Ulysse et a régulièrement le bonheur de partager la scène avec de grands interprètes tels que Miguel da Silva, Marc Coppey, Maxim Rubtsov, ou Nicolas Dautricourt.

Formée au prestigieux Conservatoire Tchaikovski de Moscou par Elisso Virsaladze, elle arrive en France en 2013, et intègre le Conservatoire National Supérieur de Musique et de danse de Paris dans la classe d’Itamar Golan. La même année, elle se produit sous la direction de Vladimir Spivakov avec l’orchestre des Virtuoses de Moscou. Elle a participé à de nombreuses Master Class, tels que le Tel-Hai International Piano Master Classes (Israël), Académie Ravel (France), Encuentra de Musica y Accademia de Santander (Espagne) ou le Hvide Sande Master Classes (Denmark).

Durant ces différentes expériences, elle a été formée par de grands musiciens tels que Vladimir Krainev, Jean-Claude Pennetier, Jean-François Heisser, Michel Beroff, Jacques Rouvier, Emmanuel Krasovski, Miguel Da Silva, Avedis Kouyoumdjian, Dimitri Bashkirov, José Ribera, Claudio Martinez Mehner, ou encore Itamar Golan.
Olga Kirpicheva cultive un répertoire varié qui couvre la plupart des compositeurs classiques, romantiques et modernes, sans oublier la musique contemporaine de Bruno Mantovani, Philippe Hersant, Thierry Escaich, Gilbert Amy, Jean-Frédéric Neuburger et Wilfried Westerlinck.

Sophie Labandibar 

Sophie Labandibar est née à Biarritz en 1982. Elle débute le piano à l’âge de 3 ans avec Ada Labèque. Elle intègre la classe d’Alain Planès et Emmanuel Strosser au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris à l’âge de 14 ans.

En savoir plus

Après des études de perfectionnement en Allemagne, à l’Université des Arts de Essen, elle revient au conservatoire de Paris pour travailler la musique de chambre avec Claire Désert, Ami Flammer ainsi que Christian Ivaldi.

Lauréate de la Fondation Meyer, elle débute sa carrière en Allemagne grâce à la fondation Dr Karl Dörken Stiftung dont elle est aussi la lauréate, puis dans les festivals de Prades, La Roque d’Anthéron, festival Radio France à Montpellier, Cellofest à Belgrad, festival Musique en Côte Basque, Printemps Musical de Saint Jean de Luz, Musique au Cœur du Médoc, etc…

Elle est aujourd’hui accompagnatrice au Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon, au Conservatoire à Rayonnement Régional d’Aix–en-Provence, et au Conservatoire à Rayonnement Régional d’Avignon.

L’attention particulière qu’elle apporte à l’art de l’accompagnement, sa capacité à partager la musique avec d’autres solistes en font une partenaire très demandée, non seulement en récital, mais aussi lors des concours internationaux. C’est ainsi qu’elle apporte sa présence musicale et sensible lors des cours de Genève, Maxence Larrieu à Nice, Jean-Pierre Rampal à Paris ou le prestigieux concours de violon Long-Thibaud.

Sophie Labandibar a enregistré pour le label hollandais Challenge et pour le label allemand Telos Music.

Flore Merlin

Curiosité, ouverture d’esprit et polyvalence font de Flore Merlin une musicienne insatiable et enthousiaste, pour qui la découverte de répertoire et le partage de la scène sont essentiels.

En savoir plus

Passionnée de musique de chambre, elle est membre du trio Nuori, du duo Arto avec le clarinettiste Lionel Andrey et du duo Zoltan avec le violoncelliste Raphaël Jouan. Elle est également la pianiste du Damask vocal Quartet et collabore régulièrement avec d’autres ensembles et musiciens reconnus, parmi lesquels le violoncelliste Louis Rodde, les altistes Louise Desjardins, Hélène Clément, Noémie Bialobroda et Elise Hiron,  les bassonistes Lomic Lamouroux et Lola Descours, l’ensemble vocal Ksang, le Palazzetto Bru Zane, la compagnie Maurice et les autres, ainsi qu’avec les pianistes Anne Le Bozec, Antoine de Grolée, Orlando Bass et les chanteurs Marine Fribourg, Marc Mauillon, Didier Henry, Laura Holm, Marie Perbost, Jean-Christophe Lanièce, Igor Bouin, Loïc Félix, Marie Lenormand, l’ondiste Nathalie Forget…

Comme en attestent ses projets et sa discographie, Flore Merlin est désireuse de s’ouvrir à une diversité de répertoires, d’instruments et de publics, et ainsi de faire entendre et connaître des œuvres et esthétiques sonores sortant de l’ordinaire. Elle se tourne vers des œuvres de compositeurs méconnus (Kirchner, Herzogenberg, Jenner, Godard, Vierne, Alkan, Castillon, Onslow, Hérold, Muczinski, Steibelt, O’Connor, Lefebvre, Dubois, Lemoyne…), de compositrices (Chaminade, Boulanger, Viardot, Renié, Hensel, C. Schumann, De Grandval, Farrenc…) et joue sur des instruments d’époques et de factures variées.

Son intérêt nourri pour les questions de notation et d’interprétation musicale l’a amenée à étudier et pratiquer le pianoforte et le clavecin, et à s’initier au clavicorde. Elle a travaillé ces instruments notamment avec Tuija Hakkila, Bart van Oort, Malcolm Bilson, Assi Karttunen, Aline Zylberajch et Menno van Delft.

Par ailleurs, elle joue également de la musique moderne et contemporaine (Murail, Touchard, Jolas, Mantovani, Lacôte, Figols-Cuevas, Matalon…).

Elle se produit fréquemment en concert dans de nombreux festivals : Giverny, Messiaen (notamment dans le très remarqué “Saint-François d’Assise” en version réduite), Debussy, de Melle, Piano à Riom, Les Musicales de Colmar, Musiques démesurées, Au gré des arts (Evreux), Académie Bach, « Concerts de Vollore », « Harmonies en Livradois », « Les Zarmoniques » ainsi que dans les salles et institutions suivantes : Théâtre des Champs-Elysées, BNF, Opéra de Lille, Atelier lyrique de Tourcoing, La Sorbonne, Théâtre de Cornouaille, Théâtre impérial de Compiègne… Sur le reste du continent européen, elle s’est produit en Suisse (Schubertiade, Appenzell, Engadina, L’art pour l’Aar, Concerts de Cheseaux, Concerts de Grandson, COV de Nyon, Art et musique à Sierre…), en Italie au Palazzetto Bru Zane, en Grande-Bretagne à Aldeburgh Music, en Belgique à Flagey et au Mim de Bruxelles, aux Pays-Bas (Opéra National, Festival Wonderfeel, Oudewater, Waalsekerk d’Amsterdam), en Allemagne à la Bonner Schumannfest, au Harmos Festival de Porto, ainsi qu’en Autriche, au Monténégro, en Finlande, Suède…

Elle est diplômée du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris (Diplôme de Formation Supérieure de piano, 2010 ; Master d’accompagnement vocal, 2015 ; Master de direction de chant, 2016), du Koninklijk Conservatorium Brussel (Bachelor de pianoforte, 2013) et de l’Académie Sibelius d’Helsinki (Master de piano, 2014).

Parmi les enseignants qui l’ont marquée : Philippe Marty, Hortense Cartier-Bresson, Tuija Hakkila, Anne Le Bozec, Emmanuel Olivier, Erika Guiomar, Theodor Paraskivesco, Jean-Claude Pennetier, Alain Planès…

Reconnue pour avoir développé de grandes capacités de lecture et d’adaptabilité, elle est une accompagnatrice demandée (Ecole Normale de Paris, CNSM de Paris…) et travaille régulièrement comme cheffe de chant (Opéra de Lille, Atelier lyrique de Tourcoing, Palazzetto Bru Zane…) avec des chefs comme David Reiland, Philippe Herreweghe, Michel Piquemal,, Julien Chauvin, Emmanuel Olivier, Nicolas Chesneau…

Flore Merlin a par ailleurs chanté 8 ans au sein de l’Ensemble vocal Bergamasque, a pratiqué le basson allemand pendant 10 ans et le violon et le cor pendant 4 ans.

Masahiko Omori

Masahiko obtient son Master de piano à très bien unanimité au CNSMDL en 2016 auprès de Georges Pludermacher, puis de Marie-Josèphe Jude. Il conclut en 2017 sa formation d’Accompagnement auprès de David Selig, ainsi que son Master de Musique de Chambre.

En savoir plus

Masahiko commence ses études musicales très tôt au Japon, jusqu’à l’Université des Arts de Tokyo où il suit les cours de Hiroyuki Numata, puis de Tadashi Kitagawa.En 2007, il intègre la classe de Pierre Reach au CRR de Paris. Il y obtient son DEM, avant d’entrer en Cycle de Perfectionnement, et étudie à partir de 2010 avec Billy Eidi avec qui il continue de suivre des cours privés régulièrement.

Durant l’été 2016, Masahiko participera au festival Berlioz en Isère avec son trio Verthé, qu’il a formé en 2013 avec Tomomi Hirano (violoncelliste) et Maria Nagao (violoniste). Ils prendront également part à l’académie de musique de chambre de Flaine sous l’égide d’Abdel Rahman El Bacha et d’Yovan Markevitch, leur professeur de musique de chambre au CNSMD de Lyon.

Masahiko tient un poste d’accompagnateur et de coordinateur des pianistes accompagnateurs à l’École Supérieure de Musique Bourgogne-franche-comté, et accompagne régulièrement les cours privés de Françoise Pollet, et accepte volontiers d’être répétiteur pour les professeurs du CNSMDL préparant des concerts. Il est également régulièrement appelé pour accompagner à l’académie internationale de musique de Flaine ainsi que à l’académie internationale d’été de Nice.

Shinobu Tanaka

Shinobu Tanaka, née au Japon, a commencé ses études musicales à l’âge de 3 ans. Elle a obtenu sa maîtrise de pédagogie musicale à l’université de Hiroshima, et le 3e grand prix du Japan Classical Music Competition en 1999. Au Japon elle se produisait en tant que soliste avec des orchestres, mais passionnée de musique de chambre, elle s’installe à Paris en 2003 pour travailler avec Théodore Paraskivesco, Haruko Ueda et Jean-Jacques Kantorow.

En savoir plus

En France, elle a étudié au CRD de Gennevilliers où elle obtient un 1er prix de Piano mention très bien et un 1er prix de Musique de Chambre mention très bien avec les félicitations du jury. Elle est également récompensée lors de concours internationaux, elle obtient notamment le 1er prix du concours musical de France (formation de Piano à 4mains) en 2005.

Passionnée également par la musique contemporaine, elle se produit en concert avec Ensemble 2e2m et Ensemble Court-Circuit.

Elle est actuellement accompagnatrice au CRD de Gennevilliers et à l’Ecole Normale de musique de Paris.

Partager ce contenu :